Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Impossible de chasser cette idée, elle est trop belle et pas assez contemporaine. Cette liberté de parole place de la République n'est pas qu'un effet de manche. Elle imprègne l'histoire de notre République et de sa démocratie, comme à chaque fois que le peuple questionne le pouvoir droit dans les yeux, qu'il soit monarchique ou républicain (dont notre régime n'a que le nom aujourd'hui).

La caméra de Mariana Otero s'est invitée dans la discrétion et le respect. Le long métrage s'inscrit dans la mémoire. Et peut importe  la façon dont Nuit Debout s'est réveillée au petit matin avec cette douce  gueule de bois. Cela n'a jamais fait de mal à personne.

Les faits sont là !

Nuit Debout reste une empreinte indélébile dans la mémoire de ceux qui y ont participé.  Les images de la réalisatrice témoignent de ce bouillonnement. De cette énergie et de la violence qu'elle reçoit… La République n’est devenue qu'une place de Paris.... Un décorum touristique.

Quoi d'autre dans cet environnement politique sans saveur ?

Sous le regard de la réalisatrice Mariana Otero, Nuit Debout a réveillé la République. N'entends-tu pas dans les débats gronder la Constituante ?...  L'importance de la parole et de son écoute, de l'organisation libertaire et humaine. Les mots sont là dans le brouillon d'une société en devenir. La caméra capte la dignité de ces citoyennes et citoyens qui ne rêvent pas aux lendemains qui chantent, mais à quelque chose de bien plus concret, celle de l'avenir. Soyons fou ! Osons l'impossible. 

La République naturellement, immobile sur son socle garant de la "geste" universelle de 1789  résiste aux coups de butoirs d'un environnement politique, qui ne désire qu'une chose, abattre l'idéal des Lumières. Une fois encore Marianne se relèvera.

Le film de Mariana Otero enseigne le souffle de cette modernité que Nuit Debout a su transmettre. Peut importe aujourd'hui de savoir la place vide, l'énergie présente ces  nuits-là imprègnent l'espace. Et c'est un bel hommage que le documentaire  l'Assemblée fait à celles et ceux qui ont été présents.

Elle est belle cette révolte filmée par Mariana Otero. Le vent tourne.

Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

La Belle Assemblée