Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

L'envoûtement est aussi dans le dédale du Musée Cognac-Jay, qu'il faut découvrir à petits pas. Est-ce un hasard si le lieu, chargé d'histoire nous rappelle quelques palais vénitiens de la place de S. Maria Formosa à plusieurs centaines de mètres de la place St Marc... Lieu secret et chargé d'histoire.

Quel meilleur endroit pour découvrir les carnavals finissants d'une Venise au XVIIIe siècle. L'aventure des fêtes tracent ses sillons entre les oeuvres de Tiepolo  à Guardi. Le dernier siècle d'une indépendance en héritage. Illustrations (même si le mot n'est pas tout à fait juste) d'une époque hautement politique et artistique qui dans les méandres des  Lumières construisaient un monde en devenir.

Mais à Venise, le temps s'est arrêté. Le carnaval vit au delà des convenances...

Il faut remarquer avec quel soin,  les commissaires Rose-Marie Herda-Mousseaux et Benjamin Couilleaux nous ont ouvert cet espace temps.  

La Sérénissime au temps des Lumières. Quatre étapes pour savourer les œuvres dont certaines inédites ou rarement vues en France, de Tiepolo, Guardi, Canaletto ou Longhi... Les grandes et petites réjouissances, fêtes parallèles données dans les demeures privées, entre deux ruelles, sur les pontons... Spectacles de vies, la vie en spectacle. Mise en scène des pouvoirs...

Le Maitre Carnaval est présent attendant en toute conscience la fin d'un monde. Comme un couperet révolutionnaire. La chute de Venise se fera sous les sabots de l'armée bonapartiste en 1797.

Il reste à découvrir l'imaginaire peint, pour se faire à l'idée qu'un monde existait auquel, aujourd'hui encore, on essaie de ressembler. Pâle reproduction des temps modernes ou l'on croit qu'il suffit de singer en costume l'époque de Casanova pour avoir l'air... Heureusement le travail du musée Cognacq-Jay nous rappelle à l’ordre. Venez découvrir les heures fastueuses d'une époque révolue... Il n’est pas possible d’oublier.

Sérénissime !

Venise en fête

de Tiepolo à Guardi

 

Musée Cognacq-Jay

Cliquez sur le visuel pour toutes infos  complémentaires